Maison commune de la musique

By Karine Joyeux 1 année ago

Une mission confiée par le Ministère de la Culture et de la communication

Contribution à la réflexion sur la Maison de la musique
par Roland Auzet, septembre 2017

Aujourd’hui, un nouveau projet politique s’ouvre pour notre pays.
Le Ministère de la Culture souhaite repenser l’essence du bien commun, la diversité culturelle, la liberté d’expression, l’exigence artistique, l’émancipation de l’individu à travers les arts, l’équité territoriale garantie par le renforcement de la décentralisation culturelle.
Nous nous en réjouissons.
La réflexion sur la Maison Commune de la Musique est une étape dans ce que nous percevons de la définition d’une politique qui souhaite répondre aux bouleversements culturels et économiques de notre temps.

Depuis trop longtemps, la musique s’organise en « musique de patrimoine et musique de création » sanctuarisant ces deux courants dans leurs espaces dédiés. Cette division n’a nourri que peu de perspectives artistiques ou culturelles et a conduit à la division des publics.
Au niveau national, moins de 1% des créateurs / compositeurs vivants français travaillent au sein des maisons de musique et d’opéras (Étude SACD). Chaque année, plusieurs centaines de jeunes compositeurs talentueux (d’esthétiques différentes) sortent des conservatoires et établissements supérieurs d’enseignement spécialisé sans réelle perspective professionnelle, dans un panorama où la moyenne d’âge de fréquentation des concerts et opéras est de 64 ans, pour des œuvres programmées à 96% d’entre elles, entre le XVIIe et XIXe siècle. Nous ne devons plus penser ce monde comme un avant et un après, mais comme un voyage permanent, une chose commune.

  • en savoir +

dossier complet

télécharger

communiqué de presse du Ministère

consulter

Revue de Presse

Télécharger
Category:
  Pédagogie
this post was shared 0 times
 000